Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Global Institute of Internal AuditorsBreadcrumb SeparatorKnowledge and ResearchBreadcrumb SeparatorChambers Blog (French)Breadcrumb Separator10 emojis qui résument le quotidien d’un auditeur interne

​10 emojis qui résument le quotidien d’un auditeur interne

La semaine dernière, l’IIA a tenu à Tokyo son Global Council annuel, qui a connu un beau succès avec la participation de plus de 80 pays. J’y ai d’ailleurs appris que les emojis provenaient du Japon. Il se trouve que le mot « emoji » vient du japonais « e » qui signifie « image » et « moji » qui veut dire « lettre ». Etant moi-même friand d’emojis, je me suis demandé, pour m’amuser un peu, comment notre profession pourrait les utiliser.

Il faut bien reconnaître que les auditeurs internes sont plutôt des gens sérieux. Notre travail est empreint d’intégrité, d’honnêteté et d’indépendance. Pour beaucoup, au sein de la profession comme en dehors, l’audit interne représente la conscience de l’organisation. C’est une énorme responsabilité que la plupart d’entre nous prennent très à cœur.

Par conséquent, il n’est pas étonnant que les professionnels de l’audit interne puissent donner une impression de solennité, de gravité, voire même d’austérité. Cette description est certes inexacte, mais je me demande si nous faisons assez pour dissiper ce mythe de l’auditeur dépourvu d’humour. J’aime plaisanter en disant que beaucoup d’auditeurs croient dur comme fer que 1000 mots valent bien plus qu’une seule image, et que toute éclaircie cache un gros nuage. Une petite dose d’autodérision de temps en temps ne peut pas faire de mal.

J’ai récemment envoyé un texto à la directrice des ressources humaines avec un emoji à la fin. Elle m’a répondu « qui êtes-vous, et qu’avez-vous fait de Richard Chambers ? Il n’aurait jamais utilisé un emoji ! »

En réalité, j’aime les émojis. Je trouve qu’ils résument bien mes pensées en une seule touche.

Après la réponse plutôt sceptique de la directrice des RH, je me suis demandé quels emojis seraient les plus utilisés par les auditeurs internes, en supposant bien sûr que nous soyons capables de baisser notre garde et de nous détendre un peu. En voici 10 qui, selon moi, auraient la faveur des auditeurs internes, s’ils voulaient résumer leurs sentiments en un seul emoji :

​Quand nous disons au management « nous sommes là pour vous aider ».
​Quand le management nous répond « et nous sommes contents que vous soyez là ».
​Quand le management est en désaccord avec tout le contenu de votre rapport d’audit provisoire.
​Quand vous revenez pour le suivi de la mission et vous découvrez que tout a été corrigé.
​Quand vous revenez pour le suivi de la mission et vous découvrez que rien n’a été corrigé.
​Quand le management réagit à l’annonce d’un audit en vous disant, à vous et à vos collègues, que vous n’avez pas l’expertise nécessaire pour auditer leurs activités.
​Quand vous essayez de faire appel à votre esprit critique pour identifier la cause d’un constat.
​Quand vous réalisez que le management n’a fait que copier-coller la réponse qu’il vous avait envoyée suite au précédent rapport d’audit.
​Quand le management valide votre rapport d’audit provisoire, sans y apporter une seule modification.
​Quand, pour la première fois, le management vous demande de l’aide dans son domaine.

L’emoji bonus :

Quand le management reconnaît finalement que vous êtes un conseiller de confiance.

J’espère que vous avez apprécié ce regard un peu plus léger que j’ai porté sur notre profession. Même si nous prenons tous très au sérieux l’importance de notre mission, nous devons aussi être conscients que notre réussite dépend tout autant des relations que nous créons et entretenons.

Comme toujours, vos commentaires sont les bienvenus.

Richard Chambers

Pour information

Richard F. Chambers, Président et directeur général de l’IIA (Institute of Internal Auditors) publie chaque semaine sur son blog InternalAuditor.org un article sur les enjeux et les tendances concernant la profession d'audit interne.