Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Global Institute of Internal AuditorsBreadcrumb SeparatorKnowledge and ResearchBreadcrumb SeparatorChambers Blog (French)Breadcrumb Separator5 résolutions à prendre par les Auditeurs internes en 2017 pour préparer l'avenir

​5 résolutions à prendre par les Auditeurs internes en 2017 pour préparer l'avenir

Richard F. Chambers
Le 3 janvier 2017

C'est devenu pour moi une habitude, j'aime commencer chaque nouvelle année par un billet sur les résolutions que les auditeurs internes pourraient prendre pour l'année qui vient. Jusqu’ici, je me suis concentré sur certains aspects spécifiques des changements de réglementation et sur les difficultés économiques et commerciales auxquels on pouvait s'attendre. Parfois j'ai étudié la manière dont la situation politique pouvait influencer notre activité. En 2017, je pense que nous devons tous agir pour préparer l'avenir de la profession à long terme.

Au-delà des enjeux, bien documentés, relatifs aux cyber-menaces, aux risques de non-conformité et à l’évolution des compétences, l'intérêt croissant des parties prenantes pour le développement des activités de conseil stratégique de l'audit interne place notre profession dans une position potentiellement délicate. En effet, un certain nombre de rapports émis l'an dernier par la Fondation de l'audit interne de l’IIA et par d'autres organismes renommés brossent une image assez saisissante de notre profession.

Pour résumer, ces rapports nous alertent sur le risque pour l’audit interne de ne plus répondre aux attentes des parties prenantes, à moins qu’il ne s'adapte rapidement et efficacement à la nouvelle réalité.

J’indique ci-dessous cinq résolutions, essentielles à mes yeux pour la nouvelle année, dans l’objectif de répondre aux exigences et aux défis croissants auxquels notre profession est confrontée. Tout auditeur interne devrait les examiner alors que nous abordons 2017.

Résolution 1 : Être réactifs aux demandes des parties prenantes : cela peut paraître évident, mais nous devons nous rappeler tous les jours que répondre aux demandes des parties prenantes est essentiel pour devenir les conseillers de confiance de l'encadrement et la Direction. Vous devez maîtriser votre sujet et parfaitement connaître la mission, les stratégies, les objectifs et les risques de votre entreprise.

Résolution 2 : Mettre l’accent sur la gestion des talents : identifier les compétences les plus recherchées et les plus utiles à votre entreprise, recruter ou former votre équipe pour répondre à ces attentes. Collaborer avec l'encadrement et la Direction est crucial pour déterminer quelles sont ces compétences essentielles et définir les meilleures voies pour les acquérir.

Les auditeurs internes opérationnels, également, doivent savoir quelles compétences sont les plus utiles à leur entreprise et s'investir à titre personnel dans leur développement.

Résolution 3 : Révolutionner vos processus : avoir une parfaite compréhension et une grande confiance dans des processus utilisés et perfectionnés au fil des ans a un côté confortable. Toutefois, nous ne pouvons pas nous permettre de nous reposer sur un mode de fonctionnement qui ne permet plus d’identifier la façon dont évoluent les attentes envers notre profession.

Même si nous devons conserver les éléments fondamentaux, de la planification au travail de terrain en passant par l'évaluation et le reporting, nous devons apprendre à travailler plus vite et plus intelligemment en utilisant plus largement les analyses de données, en soupesant soigneusement l'apport des nouvelles technologies et en en tirant le meilleur parti.

Résolution 4 : Défendre avec force les valeurs et les capacités de l'audit interne : les auditeurs internes détestent se vanter, mais rappeler à l'encadrement et à la Direction la valeur de notre contribution ne peut pas faire de mal. Les parties prenantes peuvent finir par ne pas avoir une vision claire des activités de l'audit interne : garantir l'exactitude des déclarations financières ou la conformité à la réglementation par exemple.

Il est donc impératif que l'encadrement et la Direction comprennent toute la gamme des services que l'audit interne est en mesure d'apporter et la valeur de son avis indépendant et objectif sur l'ensemble des processus, qu'ils soient opérationnels, culturels ou stratégiques.

Résolution 5 : Promouvoir une bonne gouvernance et le rôle essentiel qu’y tient l'audit interne : au bout du compte, ce sont les pratiques de bonne gouvernance qui font qu'une entreprise périclite ou réussit. Disposer d’une évaluation indépendante et objective de l'efficacité de ces pratiques est essentiel pour réussir.

Je pense que toute défaillance organisationnelle est, d’une façon ou d’une autre, liée à une faiblesse de la gouvernance. Parmi les scandales récents, trop sont clairement liés à des défaillances de la gouvernance et auraient pu être évités si les problèmes avaient été correctement identifiés et traités.

En mettant ces résolutions en œuvre en 2017, vous renforcerez vos compétences et augmenterez la valeur ajoutée de l'audit interne pour votre entreprise. Vous vous donnerez également, ainsi qu’à votre entreprise, les meilleures chances de réussite pour l'avenir.

Information:

Richard F. Chambers, Président et directeur général de l’IIA (Institute of Internal Auditors) publie chaque semaine sur son blog un article traitant de sujets d’actualité liés à l’audit interne.