Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Global Institute of Internal AuditorsBreadcrumb SeparatorKnowledge and ResearchBreadcrumb SeparatorChambers Blog (French)Breadcrumb SeparatorMenez-vous votre vie professionnelle en demi-teinte ou avec éclat

​Menez-vous votre vie professionnelle en demi-teinte ou avec éclat ?

Le 8 Mai 2017

En 2013, l’article « Do you live your life in color ? » posté sur mon blog avait trouvé un large écho auprès de nombreux lecteurs. Je m’étais inspiré de la vie de deux proches, un ami et un parent, qui ont vécu avec enthousiasme et passion et n’ont jamais renoncé à réaliser leurs rêves et leurs ambitions.

Comme je l’indiquais, leur passion pour leur travail « m’a poussé à vivre ma vie professionnelle comme si chaque jour était le dernier ». Il y a malheureusement trop de personnes pour qui le travail se résume à pointer les heures. C’est ce que j’appelle voir sa vie professionnelle en demi-teinte !

Nous passons trop de temps sur notre lieu de travail pour que le seul bénéfice que nous en tirions soit le salaire. Même si la vie professionnelle n’est qu’un aspect de notre vie, nous devons nous y engager avec autant d’énergie, d’enthousiasme et de volonté que possible. La satisfaction qui en résultera n’est pas comparable à celle procurée par une rémunération et elle nous stimulera dans les moments essentiels de notre vie.

Dans la conclusion de mon premier livre intitulé, Quelques leçons d'audit interne, j’invitais également les jeunes auditeurs à aborder leur travail avec un esprit ouvert et une attitude positive.

« Si vous avez une vraie passion pour cette profession, si vous aimez ce que vous avez déjà fait et envisagez un brillant avenir, et si vous vivez chaque jour en couleur plutôt qu’en noir et blanc, je pense que vous conviendrez que l’audit interne fait partie des métiers les plus gratifiants au monde. »

Je m’empresse d’ajouter que ces conseils sont valables quel que soit le métier. En effet, parmi les milliers d’hommes et de femmes de différentes professions avec qui j’ai travaillé ou que j’ai rencontrés, ceux qui ont mené leur vie professionnelle avec éclat avaient :

Une vision claire de leur devenir professionnel : Mener une vie professionnelle brillante exige de se projeter et d’avoir des balises claires, variées et stimulantes. Pour ceux qui n’ont pas encore franchi cette étape fondamentale, je recommande la lecture de l’article « Creating a Career Vision For Your Life: Envisioning your Ideal Career » écrit par Randall S. Hansen, fondateur de Quintessential Careers. Les exemples proposés seront utiles à ceux qui ont du mal à expliciter leur vision. Certaines de ces propositions peuvent paraître ambitieuses, mais pour être le meilleur dans votre domaine il faut savoir viser haut.

Bien sûr, je ne suis pas naïf et je ne pense pas qu’exhiber votre plan de carrière transformera d’un coup de baguette magique votre vie. Mais comme le soulignait Lewis Carroll « Si vous ne savez pas où vous allez, peu importe le chemin que vous prenez. » Je crois que la plupart d’entre nous seraient d’accord pour dire qu’au 21ème siècle, une destination connue à l’avance et un bon GPS rendent un voyage plus agréable.

Une véritable passion pour leur travail : Qu’elle soit innée ou acquise, c’est cette passion qui entretient l’enthousiasme, la curiosité, l’apprentissage continu ainsi que d’autres facteurs qui contribuent à une carrière couronnée de succès. Accomplir avec ardeur et ferveur ce qui occupe le plus clair de notre temps ne peut que nous aider à accepter les hauts et les bas de la vie. Il n’y a pas d’épanouissement personnel et d’innovation sans passion. Elle est le moteur de la réussite. Elle favorise le leadership en inspirant ceux qui nous entourent. L’enthousiasme pour votre travail peut être communicatif.

La détermination et la patience : La passion va de pair avec la détermination, la volonté d’être constant pour atteindre son objectif sans être découragé par des revers de fortune. Combinée à la patience, elle vous aidera à surmonter ces moments difficiles où vous ne pensez qu’à jeter l’éponge. N’oublions pas que certains grands de ce monde n’ont connu le succès que sur le tard. Ainsi, Charles Darwin avait 50 ans quand il a publié son ouvrage Sur l’origine des espèces. Quant à Julia Child, elle avait 39 ans quand son premier livre de cuisine a été publié et 51 ans à la première de son émission télévisée The French Chef. Et, pour ma part, comme je m’amuse souvent à le raconter, j’ai commencé à travailler pour un Big Four à 50 ans.

Une appétence pour le risque : Les conseillers en orientation recommandent souvent aux jeunes de savoir ce qu’ils aiment réellement avant de choisir une carrière. Cependant, les aléas de la vie font que cette proposition n’est pas à la portée de tous. Les personnes brillantes ne trouvent parfois leur vocation qu’après avoir intégré le monde du travail, mais elles sont prêtes à prendre les risques nécessaires pour poursuivre leur passion lorsqu’elles finissent par l’identifier.

Distance et équilibre : Cet article traite avant tout de l’art de nourrir une passion pour sa vocation professionnelle, mais mon intention n’est pas de suggérer que la vie se résume au travail. Ceux qui réussissent professionnellement ont également une vie étincelante. Ils ont su trouver un équilibre entre le temps passé au bureau et à la maison, entre celui consacré à leur carrière par rapport aux moments réservés à leur famille, ainsi qu’entre exigences professionnelles et bien-être personnel.

Il est important d’identifier ce que vous appréciez tant au plan professionnel que personnel. En gardant un peu de distance et un juste équilibre vous saurez concilier facilement ces deux aspects, ce qui vous permettra de donner et de recevoir tout en restant en bonne santé et efficace.

Le chemin à parcourir n’est pas aisé. Il faut savoir rester focalisé et déterminé, travailler dur, être persévérant et volontaire pour surmonter les revers. Certes, il est plus facile de se contenter d’une carrière en demi-teinte, mais je trouve plus satisfaisant de se battre tous les jours pour sa passion plutôt que de ronronner dans le nid douillet de sa sécurité.

Si dans un monde parfait, votre carrière devrait se situer à l’intersection de votre passion et de vos compétences, ces deux aspects ne coïncident pas toujours. Il vous appartient de donner du peps à votre vie professionnelle et de vous démener pour être dans la situation idéale où vous faites ce que vous aimez et vous aimez ce que vous faites.

Comme toujours, vos idées sont les bienvenues.

Richard Chambers

Information

Richard F. Chambers, Président et directeur général de l’IIA (Institute of Internal Auditors) publie chaque semaine sur son blog un article sur les enjeux et les tendances concernant la profession d'audit interne.