Skip Ribbon Commands
Skip to main content
Global Institute of Internal AuditorsBreadcrumb SeparatorKnowledge and ResearchBreadcrumb SeparatorChambers Blog (French)Breadcrumb Separatorce-que-8-années-de-blog-mont-appris-sur-laudit interne

​Ce que 8 années de blog m'ont appris sur l'audit interne

Le 30 Janvier 2017

J'ai traité de nombreux sujets sur le quotidien de l'audit interne, depuis huit ans que je tiens ce blog. La nature dynamique des affaires et le rôle en pleine évolution de cette profession au sein de l'entreprise ont fait qu'il a toujours été assez facile de traiter de nouveaux sujets et d'actualité.

Le 10 février marque le huitième anniversaire de mon Blog. Quand j'ai publié le premier article, cela faisait seulement quatre semaines environ que j'avais pris mes fonctions de PDG de l'IIA. L'incertitude économique planait sur les États-Unis et sur le reste du monde comme un épais brouillard. Un sentiment de crise et un certain pessimisme se répandaient à l’échelle planétaire d’une manière que l’on n’avait pas connue depuis le début de la Grande Dépression, presque 70 ans plus tôt. Un nouveau Président venait d'être investi dans ses fonctions, et l'euphorie de ses partisans contrastait très fortement avec l'anxiété de ses opposants.

Comme il s'agissait d'une étape importante, et étant donné les similitudes entre ce qui existait à ce moment-là et ce qui se passe aujourd'hui, j'ai me suis replongé dans ces premiers billets pour voir si les difficultés auxquelles la profession était confrontée et les opportunités qui lui étaient offertes alors, étaient différentes de celles qui se présentent à nous aujourd'hui. Et ma réponse est à la fois positive et négative.

Il est clair que, depuis lors, des changements majeurs se sont produits, au niveau des entreprises et de la réglementation, en particulier, qui ont un impact sur notre profession. En voici quelques-uns parmi les plus importants:

  • Le rythme auquel de nouveaux risques apparaissent a apporté une nouvelle dynamique à l'audit interne. J'ai écrit à de nombreuses reprises que les auditeurs d'aujourd'hui devaient se positionner de manière à auditer à la vitesse du risque. L'avenir de l'audit interne repose largement sur le fait que nous parvenions à adapter nos compétences et nos pratiques professionnelles à la vitesse à laquelle les risques apparaissent.
  • La cybersécurité est le risque majeur. Peu d'évolutions ont eu autant d’impact sur la gestion des risques que l'émergence des cyberattaques et des piratages de données qui s'ensuivent. La frénésie des cybercriminels, les préjudices financiers et l'atteinte à la réputation qu'ils peuvent provoquer ont fait de la cybersécurité une préoccupation majeure de tous les conseils d’administration. L'audit interne doit jouer un rôle crucial en apportant une assurance sur la gestion des cyber-risques, sur la gestion des crises et sur les stratégies de communication de crise.
  • Le champ d'intervention de l'audit interne s'étend rapidement. De plus en plus de conseils d’administration et de comités d’audit font appel aux services de l’audit interne en dehors des domaines traditionnels de la conformité et du reporting financier et s’orientent plus particulièrement vers les risques opérationnels et les contrôles qui s’y rattachent. Dans le même temps, la fonction de conseil de l’audit interne se développe.
  • L’analyse de données, l’audit continu et l’Internet des objets. Le rythme des évolutions technologiques s’accélère d’année en année. La technologie apporte à l’audit interne de nouveaux outils et de nouvelles techniques, ainsi que de nouveaux défis à relever en matière de risques. L'audit interne doit adopter ces technologies qui amélioreront les performances de la profession tout en alertant les organisations sur les risques qu’elles génèrent.

Ces changements, parmi d'autres, vont obliger notre profession à s'adapter et à évoluer, comme elle l’a déjà fait par le passé. Mais au sein même de tous ces changements, certains traits restent stables.

En 2009, j'ai écrit un billet sur une table ronde organisée dans le cadre du la conférence GAM qui avait elle-même donné lieu à la publication d'un livre blanc intitulé “Un monde en crise: les grands thèmes du recentrage de la stratégie de l'audit interne.” Le contenu de ce billet et un grand nombre des recommandations qui avaient été faites dans ce rapport sont toujours d'actualité pour les auditeurs internes.

Le rapport conseillait notamment aux auditeurs internes de s'investir dans le développement et le renforcement de leurs relations avec la direction, les conseils d’administration et les comités d'audit ainsi qu'avec les autres responsables des risques dans l'entreprise. Il incitait également vivement les auditeurs internes à développer leur connaissance de l’entreprise et des affaires. La valeur de ces recommandations est aussi claire aujourd'hui qu'elle l'était en 2009.

Je trouve très intéressant que les recommandations émises dans ce livre blanc de 2009 trouvent un écho dans de nombreux billets que j'ai écrits depuis 2016. Elles étaient particulièrement annonciatrices de deux thèmes sur lesquels je continuerai d'écrire dans les mois et les années qui viennent : l'influence de la culture d'entreprise sur la gouvernance et le rôle majeur de l'audit interne dans la mise en place d'une bonne gouvernance et de contrôles de conformité efficaces.

Le point commun des changements dont j'ai parlé précédemment est que, dans tous les cas, ils ont entraîné un élargissement des demandes et des exigences des parties prenantes de l’audit interne. Les éléments inchangés (l'établissement et le renforcement des relations au sein de l’entreprise, la communication, le connaissance de l’entreprise et des affaires) constituent le socle qui permettra de satisfaire ces exigences grandissantes.

Que nos interlocuteurs veuillent davantage de l'audit interne est motivant et enthousiasmant. Je crois que cela reflète le fait qu'ils apprécient toujours plus la valeur que l'audit interne apporte à l'entreprise. Pour pouvoir répondre à ces attentes, nous allons devoir travailler plus rapidement et plus intelligemment, tout en protégeant notre objectivité et notre indépendance. Si nous n'étions pas à la hauteur, notre profession serait exposée à de sérieux risques.

Comme toujours, vos commentaires seront les bienvenus.

Richard Chambers

Information:

Richard F. Chambers, Président et directeur général de l’IIA (Institute of Internal Auditors) publie chaque semaine sur son blog un article traitant de sujets d’actualité liés à l’audit interne.